Voyage en Corrèze, au cœur du Limousin

La nomination « Corrèze » provient de la rivière du même nom qui traverse toute la région. A travers ses plaines, ses landes, ses bassins, ses montagnes et ses villages, les paysages sont variés et magnifiques.

Si vous prévoyez de passer un week-end en Corrèze, voici les sites touristiques à ne pas manquer :

Le musée du Cloître André Mazyerie

Le musée du Cloître André Mazyerie ou le musée municipal d’Art et d’Histoire du Pays de Tulle se trouve dans une ancienne abbaye, le monastère bénédictin Saint-Martin de Tulle. Il constitue un remarquable témoignage de l’architecture gothique du XIIIe siècle et est protégé au titre de « Monuments Historiques ». On y expose de nombreuses collections d’armes, de peintures contemporaines et d’objets religieux. Bref, on retrouve tous ce qui se rapportent au mode de vie, aux passions et à l’histoire des Tullistes et de la région du Bas-Limousin dans le musée.

Parc arboretum de Chamberet

Cet espace naturel se situe dans un village de Chambert et s’étend sur 11 ha et abrite près de 105 espèces d’arbres : feuillus, conifères, ginkgo et Araucaria du Chili. Des formations végétales y sont aussi présentes comme les saulaies, les bambouseraies, et même les Tourbières.
En outre, le parc dispose de plusieurs zones ludiques et sportives : espace pique nique, parcours de course d’orientation, parcours de santé, …
Par ailleurs, si vous souhaitez goûtez à des vacances insolites en Corrèze, rendez-vous dans le village des Monédières, à proximité de l’arboretum du parc d’Angle pour un séjour dans des roulottes de campagne.

Le Château de Ventadour

Son nom vient de l’expression occitane « ventadar » ce qui veut dire : exposé aux vents. Les ruines du château de Ventadour se situent dans la commune de Moustier-Ventadour. Cette forteresse féodale veuille sur la vallée du haut de 500 m. Construit au XIème siècle, ce vaisseau de pierre a résisté à plusieurs grands assauts, comme celui conduit par Henri II d’Angleterre en 1182 et celui de Richard Cœur de Lion en 1198.
On a commencé à le démanteler pendant la Guerre de Cent ans où il se transforma peu à peu en ruine et constitue aujourd’hui une source inépuisable de matériaux pour les constructions des alentours.

A part ces trois atouts, le département de la Corrèze possède également d’autres atouts à offrir à ses visiteurs dont, ses nombreuses petites villes comme Curemonte, Turenne et Collognes-la-Rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*